Fil de navigation

Recherche

RÉMI BUHAGIAR pour La Dépêche du Midi

 

Interview

A force de lâcher ses punchlines et frapper sur son frigo dès que son Olympique de Marseille joue un match, Bengous a fait de son "Débrief" un rendez-vous incontournable pour les amoureux du ballon rond. Ils sont plusieurs milliers à le suivre chaque semaine. L'humoriste sera au Stadium de Toulouse, ce dimanche, pour un TFC-OM de gala.

Bonjour Bengous, comment ça va ?

Ça va , je suis en Espagne en attendant le match de l'OM dimanche, dans votre stade. Pour une fois je vais faire le déplacement, mon emploi du temps me le permet. Et j'ai été invité.

Vous avez hâte d'y être ?

Oh frérot, on dirait que tu me parles d'une demi-finale de Ligue des champions. C'est un simple match de Ligue 1 que l'on doit absolument remporter. Ils m'ont gonflé la semaine dernière avec le match nul contre Dijon. La victoire est impérative !

Le TFC vous fait-il peur ?

Celui que je crains, c'est l'Homme aux gros mollets là ! Andy Delort. J'ai peur qu'il nous mette la même frappe qu'avec son ancien club. On avait perdu 1-0, il avait mis une belle lucarne. Après non, je ne tremble pas. Je me souviens d'un 6-1 au Stadium. On a toujours l'impression d'être chez nous dans la Ville rose . Pascal Dupraz, il va encore se mettre en colère le pauvre (rire).

Andy Delort à l'OM, ça vous plairait ?

Il a le niveau le petit. Avant qu'il soit transféré au Mexique, je pensais que l'OM allait le recruter. Andy se compare souvent à André-Pierre Gignac, c'est vrai qu'ils se ressemblent. Je l'aime bien, il a sa place chez nous. Depuis qu'il est à Toulouse, le club fait une petite "remuntada".

Dans vos vidéos, vous n'épargnez personne. Vous n'avez jamais eu d'altercation avec les joueurs visés ?

C'est arrivé, mais la plupart du temps, ils comprennent que je fais de l'humour. L'an dernier, Abdelaziz Barrada n'avait pas apprécié que je me moque de lui après son pénalty raté contre le PSG. Je m'étais emporté en lâchant cette phrase : "En quelle année tu tires des penaltys Barrada ?". Tout le monde m'a repris, même au club. Il se faisait chambrer. Il en avait un peu contre moi, mais je l'ai appelé et c'est rentré dans l'ordre.

Savez-vous que le club toulousain fête ses 80 ans ?

Tous mes vœux aux supporters, je leur souhaite un bon anniversaire. Mais désolé, je ne veux pas vous donner la victoire. Marseille va s'imposer 2 buts à 0. Je l'annonce. Ça va être compliqué, mais le TFC, ce n'est pas le Barça.

En cas de défaite, sur quoi aller vous taper ?

Je ne serai pas dans mon local. Le débrief sera tourné en direct de Toulouse. J'espère qu'ils vont se bouger, c'est comme si on jouait à domicile. S'ils perdent, je vais devoir taper sur quelque chose, ou me frapper . Cela dépendra d'où on va tourner…


Dimanche, le TFC en fête
La rencontre face à l'OM, ce dimanche à 15 heures, est l'occasion de célébrer les 80 ans du TFC, avec des animations, dès 13 heures. Près de 50 000 goodies et cadeaux seront distribués avant la rencontre. Une expo unique des maillots qui ont fait l'histoire du TFC sera ouverte au public en Espace Delsol (Porte 15) avant et après match. Quelques minutes avant le coup d'envoi, d'anciens joueurs qui composent le XI de Légende du TFC comme Christophe Revault, Moussa Sissoko, Johan Elmander, Achille Emana, Gérald Passi, Yannick Stopyra, Wissam Ben Yedder, Dominique Arribagé, Pascal Despeyroux ou encore Beto Marcico seront présentés au public.

 

Résultats 2017 / 2018

Calendrier

Classement Ligue 1 saison 2017 / 2018

Classement

Sources et partenaires du site

Partenaires

Effectif professionnel saison 2017 / 2018

Effectif

Transferts saison 2017 / 2018

Transferts

Statistiques championnat

Statistiques