Fil de navigation

Recherche

Lucas Serdic pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Se reposer ou continuer à rêver. Si la formule a quelque chose de contradictoire, elle fait sens quand on l'applique au TFC à ce stade de la saison. Qu'on se le dise, le déplacement à Guingamp ce soir peut paraître insignifiant sur le papier, pourtant il pourrait mettre un terme pour de bon aux ambitions de premiers tiers de tableau qu'on prête aux Toulousains, ou au contraire les maintenir dans une dynamique aux effets insoupçonnables.


Dernière chance

Comme l'a déjà dit un certain entraîneur savoyard à ses joueurs : «ça fait des mois que je vous rabâche que vous allez le faire !» Quoi donc ? Se qualifier pour l'Europe. En ayant affiché dans le centre d'entraînement le classement des cinq premiers de Ligue 1 depuis le début de saison, le message ne pouvait pas être plus clair.

Dans cette optique, le club haut-garonnais a clairement manqué le coche dimanche dernier pour ses 80 ans quand il a échoué à s'imposer devant l'OM (0-0), il a une dernière chance d'entretenir l'espoir ce soir au Roudourou, face à ce qui pourrait être un candidat direct – pourquoi pas ? – à la 6e place, voire à la 7e place, toutes deux éventuellement qualificatives pour la Ligue Europe.

«Nous sommes aujourd'hui au 9e rang, mais il y a la possibilité d'aller chercher d'autres places, à condition que nos résultats soient constants et qu'on engrange les victoires, surtout quand elles nous tendent les bras, analyse Pascal Dupraz, encore déçu de ne pas avoir offert le cadeau d'un succès à ses supporters face à Marseille, malgré une première mi-temps dominée. Notre objectif maintenant, c'est qu'on se quitte le 20 mai – clap de fin du Championnat, ndlr – avec la satisfaction du devoir accompli, c'est-à-dire en faisant partie du premier tiers du classement.» Ça passe forcément par un succès à Guingamp.


La suite s'annonce ardue

Parce qu'en cas d'échec, derrière, ce sont Nice – à domicile – et Monaco – à l'extérieur – qui se profilent. Tout sauf une partie plaisir et l'assurance de décrocher des points précieux, d'autant plus si les «violets» ont perdu la foi d'un exploit possible en repartant bredouille de Bretagne.

Ce qui pourrait arriver étant donné la qualité de l'effectif costarmoricain, auteur d'une saison pour le moins déséquilibrée. Cinquièmes à la trêve, les hommes d'Antoine Kombouaré, ils sont 17es sur la phase retour pour le moment.

Au match aller, le TFC s'était imposé, non sans mal (2-1), au Stadium en bénéficiant de l'expulsion de Johnsson, le portier suédois de l'EAG, en première mi-temps. Un match qui avait été au départ d'une semaine à trois victoires pour les Toulousains, conclue par le succès 2-0 face au PSG. À ce moment-là, le Tef avait alors pris place sur le podium, incitant ses fans à rêver plus grand. Le temps d'un sommeil sans rêves est-il déjà arrivé ?

Résultats 2016 / 2017

Calendrier

Classement Ligue 1 saison 2016 / 2017

Classement

Sources et partenaires du site

Partenaires

Effectif professionnel saison 2016 / 2017

Effectif

Transferts saison 2016 / 2017

Transferts

Statistiques saison 2016 / 2017

Statistiques