Fil de navigation

Recherche

Sébastien Barrère & P.Br. pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Les Toulousains ont décroché sur le fil un point précieux, hier au Stadium contre Nantes. Les Violets, 19es, sont cependant toujours dans la zone rouge.

On pourrait croire qu'ils ont gagné. Réunis au milieu du terrain, les Toulousains se congratulent, tombent dans les bras des uns, des autres. Ce n'est pas vraiment de la joie, plutôt du soulagement.

 

Après avoir été menés durant plus de 70 minutes par Nantes, les hommes de Pascal Dupraz, de retour sur le banc suite à son «gros coup de fatigue», ont égalisé in extremis, à la dernière seconde du temps additionnel. Gradel, sur penalty (90+5), a donc offert un point mérité au TFC. Il aurait été cruel pour Toulouse d'enchaîner une troisième défaite en trois matches, eux qui s'étaient inclinés avec les honneurs à Rennes en quarts de finale de la Coupe de la Ligue il y a 8 jours (2-4) et à Saint-Étienne dimanche en Championnat (0-2). Face au 5e de L1, les coéquipiers d'Issa Diop se sont procuré les occasions les plus franches après avoir mis le pied sur le ballon (près de 60 % de possession). On pense notamment à ce tir de Durmaz, après une talonnade de Somalia, difficilement repoussé par le portier visiteur (8). Ou encore à cette tête de Jean, oublié au marquage, passée à côté (29). Mais la bande à Ranieri constitue un bloc «difficile à bouger», comme l'a reconnu Pascal Dupraz après la rencontre. Le Savoyard en a également profité pour «tacler» son adversaire en comparant sa performance à la «Commedia dell'arte», une allusion aux réactions parfois «surjouées» des Nantais.

Si les Canaris ont su casser le rythme, ils ont également été extrêmement réalistes. Il leur a fallu un coup de pied arrêté, un corner en l'occurrence, pour prendre l'avantage au tableau d'affichage (Krhin, 19).

Toujours aussi maladroits dans la dernière passe ou le dernier geste, les Violets, privés de Delort (lire encadré ci-contre), ont néanmoins été récompensés de leur abnégation. «Même si ce n'est pas suffisant, on a montré certaines vertus», s'est félicité Dupraz. Dans l'optique du maitien, les Haut-Garonnais devront conserver le même état d'esprit pour s'en sortir. Tombé dans la zone rouge après son revers à Saint-Étienne, le TFC, toujours 19e, compte désormais un point de retard sur le 18e et «barragiste» (Troyes) et deux points sur le premier non-relégable (Lille). Prochain épisode de la série qu'on pourrait intituler «La course au maintien» (du déjà-vu, non ?), samedi à Montpellier.


Gradel sauve les meubles…

LAFONT (10/20). Le portier toulousain est battu sur la tête du Nantais Khrin. (0-1, 18e). Les visiteurs – qui vont ensuite, tout miser sur la défense – seront peu inquiétants et dangereux pour lui.
AMIAN (11). Le latéral est décisif et précieux en attaque. Très sollicité tant offensivement que défensivement, il prend des risques pour distribuer vers l'avant.
DIOP (10). Il écope d'un carton «jaune-orangé» après un tacle rugueux sur Nakoulma en début de partie (5). Un peu plus concentré ensuite, il est bien placé et repousse un tir puissant de Thomasson (18).
JULLIEN (10). Il anticipe et réalise des interventions tranchantes qui évitent d'aggraver le score.
SYLLA (10). Il est appliqué dans ses duels et costaud sur son côté gauche. Ras.
SANGARE (11). En début de jeu, l'Ivoirien a du mal à se mettre en jambe. Il se révèle après la pause avec une frappe équilibrée mais bien captée par le gardien nantais (13).
IMBULA (10). Il semble, petit à petit, monter en puissance et tente d'apporter un impact physique mais enchaîne les petites erreurs. Remplacé par TOIVONEN.
SOMALIA (11). Sa belle frappe du droit aux 20 mètres (15e) est bien essayée. Solide et en bon soldat, il réussit à prendre le dessus sur le milieu slovène Khrin.
DURMAZ (10). Très actif en première partie de jeu, il tente sa chance à deux reprises devant la cage nantaise avec notamment un bon tir (9). En seconde période, le Suédois se fait (un peu trop) discret. Remplacé par BOISGARD.
GRADEL (12). Fidèle à lui-même, il bataille pour trouver des brèches dans le mur nantais. Il multiplie les gestes techniques et prend activement part à la construction du jeu avec 72 ballons joués. Il arrache le point du match nul à la toute fin du temps additionnel grâce à un penalty (1-1, 90 +5).
JEAN (11). Sur un bon centre de Gradel, sa tête aurait pu remettre les compteurs à zéro (28)… Sans doute une des plus belles occasions toulousaines hier soir. Au four et au moulin, il avale les kilomètres et combine aux abords de la surface, malheureusement, sans trouver la faille. Remplacé par SANOGO.


Delort encore absent

Déjà absent mercredi dernier à Rennes en quarts de finale de la Coupe de la Ligue (2-4), Andy Delort, qui était en revanche du déplacement à Saint-Étienne dimanche (0-2), n'était pas dans le groupe hier. L'avant-centre toulousain a, en effet, été «libéré» en raison de l'accouchement imminent de sa femme.

 

Ils ont dit…

Pascal Dupraz, entraîneur du TFC : «C'était vraiment la commedia dell'arte ce soir, les Nantais qui sont pourtant extrêmement solides défensivement, très difficiles à bouger, semblent fragiles mais la fragilité dure 2-3 minutes. Ils ont mérité leur point, mais je pense sincèrement que nous sommes cueillis à froid sur un coup de pied arrêté où on défend très mal. Néanmoins on a été patients face à ce bloc, les joueurs ont eu le mérite de pas lâcher et puis sur une action qui n'est pas construite, on obtient ce penalty qui nous permet de marquer notre premier point en championnat de l'année mais aussi de passer la vingtaine (de points) et ça, ça nous fait le plus grand bien. »

Nicolas Pallois (défenseur de Nantes) : «On a manqué de justesse technique et quand on n'utilise pas bien le ballon, c'est difficile de se créer des occasions. On n'a pas réussi à inscrire ce deuxième but qui aurait tué le match. On a laissé Toulouse espérer et ils en ont profité. C'est dommage car on avait bien défendu jusque-là et ils n'ont que rarement été dangereux. On a clairement perdu deux points ce soir. On va se remettre au travail pour recevoir Bordeaux. Si on bat Bordeaux on aura pris quatre points dans la semaine et on pourra dire que c'est pas mal.»


Les buts

19e : Corner tiré par Lima, de la gauche vers la droite. D'une tête croisée, Krhin, étrangement seul au premier poteau, coupe la trajectoire du ballon et trompe la Lafont. (0-1).

90+5e : Gradel s'infiltre dans la surface, côté gauche. L'Ivoirien chute après un contact avec Tatarusanu. L'arbitre désigne le point de penalty. L'attaquant toulousain se fait justice lui-même, en force à gauche du gardien. (1-1).

Résultats 2017 / 2018

Calendrier

Classement Ligue 1 saison 2017 / 2018

Classement

Sources et partenaires du site

Partenaires

Effectif professionnel saison 2017 / 2018

Effectif

Transferts saison 2017 / 2018

Transferts

Statistiques championnat

Statistiques