Fil de navigation

Recherche

GILLES SOUILLES pour La Dépêche du Midi

 

Interview

TFC-PSG, c'est "le" match de l'année. A l'occasion de la 25e journée de L1 l'armada parisienne débarque au Stadium samedi, 4 jours avant son match au Real en Ligue des champions. Les Violets pourront-ils rééditer leur exploit de septembre 2016, où ils avaient infligé un sévère 2-0 aux stars du PSG ? Rien de moins sûr, pour Pierre Ménès, le consultant de Canal +, qui ne voit vraiment pas comment les Toulousains pourraient rivaliser avec les monstres sacrés parisiens.

Le TFC peut-il battre le PSG comme l’an dernier ?

Si le PSG a déjà la tête à Madrid oui, sinon non. De toute façon dans le championnat de France, tous les matchs dépendent du PSG. S’ils jouent bien, les parisiens gagnent quel que soit l’adversaire. Ils peuvent avoir un jour "sans" éventuellement, comme cela a été le cas à Marseille, Strasbourg ou Lyon et c’est vrai qu’ils ont beaucoup joué au mois de janvier, plus que toutes les autres équipes, une absurdité de notre calendrier. Mais on a pu voir à cette occasion leur grand sérieux, le grand professionnalisme de joueurs comme Neymar, même quand la composition d’équipe change, ils sont présents. En face, je pense que Toulouse n’a pas beaucoup d’arguments à faire valoir contre ce PSG-là, à part peut-être la qualité athlétique. Mais ce sera très difficile pour les Toulousains d’autant que le TFC avait gagné l’an dernier et que certains cadres de l’équipe ont de la mémoire...

Vous étiez le premier à dire que Pascal Dupraz n’était pas un entraîneur sur la durée, que pensez-vous de son départ ?

C’était inéluctable. Moi, j’ai toujours été choqué par ses déclarations d’après-match. C’était toujours la faute des joueurs ou des supporters, mais jamais de la sienne. Pour la survie du club, il fallait changer. Dupraz est ce que j’appelle un entraîneur pompier, un peu à la Victor Zvunka, en son temps. Il est bon pour redresser une équipe qui fait naufrage, mais pas pour la redresser sur la durée. C’est quelqu’un qui n’est pas assez concentré sur le jeu. Il joue sur l’affectif et le physique. Quand les joueurs sont biens ça passe, quand il y a un coup de mou, les joueurs s’emmerdent et ça tangue. Ce genre de management ne va qu’un temps.

Que pensez-vous de la confirmation de Mickaël Debève comme coach ?

Personnellement je n’aurai pas fait ce choix. Mais c’est peut-être le bon. Il a remporté ses deux premiers matchs, comme Poyet à Bordeaux. C’est un peu trop tôt pour le juger, il faut voir...

Ce TFC-là peut-il s’en sortir à la fin de la saison ?

Je l’ai dit depuis le début, il y a plus faible qu’eux en Ligue 1. Ce sera dur pour Metz, même s’ils reviennent bien. Je pense que Troyes, Amiens, Strasbourg voire Angers, qui a dévissé, auront aussi beaucoup de mal. À mon avis, les deux condamnés sont dans les cinq clubs que je viens de citer. Le TFC s’en sortira.

 

Les joueurs du PSG débarquent à Toulouse à 19 heures ce soir

L'armada parisienne atterrit ce vendredi soir à 19 heures à Toulouse. Ils ne transiteront pas par l'aérogare mais passeront par l'aéroport d'affaire, utilisé par les passagers qui voyagent en jets privés. Ils prendront ensuite un bus pour rejoindre l'hôtel Radisson Blu de Blagnac où ils passeront la nuit.

 

Résultats 2017 / 2018

Calendrier

Classement Ligue 1 saison 2017 / 2018

Classement

Sources et partenaires du site

Partenaires

Effectif professionnel saison 2017 / 2018

Effectif

Transferts saison 2017 / 2018

Transferts

Statistiques championnat

Statistiques