Fil de navigation

Recherche

Rémi Farge pour Football 365

 

Ligue1

Vainqueur de ses deux premiers matchs de championnat sur le banc de Toulouse, Michaël Debève voit arriver le PSG ce samedi (17h00). Une mise en bouche avant un programme très copieux dans les semaines à venir.

 

Deux buts suffisent à combler un entraîneur. Promu coach principal du Toulouse FC fin janvier, en remplacement de Pascal Dupraz, Michaël Debève a réussi ses débuts en Ligue 1. Deux courtes victoires contre Troyes et Nice ont permis au TFC de prendre de l’air au classement et de quitter la zone rouge pour la première fois depuis de longues semaines. Un soulagement pour l’ancien adjoint. « Je me suis attelé la première semaine à remobiliser tout le monde et à bien définir les rôles de chacun, et une victoire à la clé lors du premier match face à Troyes permet de vite positiver et de mettre en place la méthode d’entraînement, explique-t-il sur le site du club. A Nice, on avait mis un plan de jeu en place en sachant très bien que Nice nous était supérieur dans le jeu. Il a fallu arriver à les contrer, s’armer de patience et à partir de là, les joueurs ont vraiment répondu à nos attentes. »

Debève : « Le PSG a franchi un palier par rapport à l’année dernière »

Résultat, c’est avec un peu plus de sérénité que Toulouse a pu préparer la venue du Paris Saint-Germain ce samedi (17h00). Un PSG qui monte en puissance avant de se rendre à Madrid mercredi prochain. Michaël Debève est bien conscient de franchir un nouveau palier et de se frotter pour la première fois de sa carrière de numéro un à du très lourd. « C’est une équipe qui est supérieure par rapport à l’année dernière. La venue de Neymar leur apporte beaucoup plus de solutions offensives et beaucoup plus de vitesse. Elle est aussi capable de faire la différence à tout moment mais c’est un groupe qui a vraiment de gros compétiteurs. Paris a vraiment franchi un palier par rapport à l’année dernière. Malgré tout, au match aller, nous avons pu rivaliser avec eux jusqu’à la soixantième minute. Cela nous laisse de l’espoir pour ce match en sachant très bien que le moindre détail aura son importance », rappelle l’ancien joueur de Lens.


Debève : « Une période compliquée »

Avec Michaël Debève, c’est tout le TFC qui va entrer dans le dur dans les prochaines semaines. Au Stadium, après Paris, ce sera au tour de Monaco et de Marseille de se présenter. Puis un déplacement à Lyon sera au programme début avril. « C’est une période compliquée car dans notre situation, on doit faire notre championnat à domicile, souffle Michaël Debève. Maintenant, nous savons que tous les ans il faut créer l’exploit face à ces équipes-là et on l’avait bien fait l’année dernière en battant Paris et Monaco donc il faudrait qu’on arrive à rééditer cet exploit. Il faut que sur ces trois matchs nous arrivions à prendre le plus de points possibles pour prétendre à bien remonter au classement. » Plus facile à dire qu’à faire. Alors entre ces affiches, il faudra aussi bien négocier les déplacements à Amiens et à Metz, deux concurrents directs dans la course au maintien. Dans la situation du Tef’, on n’a même plus le temps de fixer des priorités.

 

Résultats 2017 / 2018

Calendrier

Classement Ligue 1 saison 2017 / 2018

Classement

Sources et partenaires du site

Partenaires

Effectif professionnel saison 2017 / 2018

Effectif

Transferts saison 2017 / 2018

Transferts

Statistiques championnat

Statistiques