Fil de navigation

Recherche

Pa. D. pour La Dépêche du Midi

 

Interview

Vingt-trois ans après, il dit ne toujours pas digérer avoir raté la montée en première division, fin mai 1995, pour un «tas de circonstances, blessures malvenues et point de règlement litigieux» – terminant 4e. Entraîneur des Violets de juin 1994 à novembre 1995, le Sudiste Rolland Courbis, 64 ans, a aussi dirigé les Phocéens de l'été 1997 à l'automne 1999. En deux mots : c'est le personnage incontournable et intarissable, les «r» qui roulent en prime, pour nous mettre l'eau à la bouche avant le choc dominical…

Rolland, OM-Nantes 1-1 : qu'est-ce que vous a inspiré ce dernier match nul de Marseille en Championnat ?

Oh… équitable dans l'ensemble. Car les Canaris ne méritent pas de perdre non plus, au vu des occasions franches que les hommes de Ranieri ont eues – j'en ai compté une poignée. C'est bien beau d'insister sur la possession pour les Marseillais (72%) mais…

Dominer sans véritablement se montrer dangereux (3 tirs cadrés sur 22)…

L'OM confirme une période un peu difficile qui a débuté, pour moi, avec la victoire de justesse face à Bordeaux (1-0, 18 février). J'avais déjà trouvé l'équipe phocéenne moins fringante.

Les Marseillais ont un petit coup de mou physique, non ?

C'est mon cheval de bataille ! Lorsque tu veux jouer la Ligue Europe, les deux coupes nationales et naturellement la L1, il te faut 4 ou 5 joueurs de haut-niveau qu'en sus de ce qu'ils ont. Afin de pouvoir satisfaire à plus de roulements. Les joutes européennes handicapent l'OM, ce n'est pas nouveau, ça date de juillet et des deux tours préliminaires que le club a dû franchir. Personnellement, j'en ai de mauvais souvenirs – enfin, à mon époque elle s'appelait Coupe de l'UEFA. En attendant, elle m'empêche d'être champion (saison 1998-1999, l'OM 2e à 1pt des Girondins) alors qu'on sera battus en finale de cette C3 par Parme. Je dis ça parce que Bordeaux, lui, avait eu la bonne idée de se faire éliminer en quarts par… Parme. Nous, on se massacre à Bologne lors de la demie retour (Dugarry et Ravanelli suspendus pour la finale) : on rentre à 4h du mat', on va à Lens quatre jours plus tard et on perd 0-4 avec 3 buts dans les 20 dernières minutes… Bon, chacun voit midi à sa porte, aussi !

Revenons à dimanche soir : sur l'action du but, l'OM aurait-il dû rendre le ballon expédié en touche par le FCN ?

Sportivement, peut-être… Après, sans le faire exprès, l'arbitre a été la cause (obstruction sur Payet au départ du contre) de l'ouverture du score nantaise (0-1, 11e) : ça compense, quoi. Il y a aussi un penalty non-sifflé en faveur de l'OM pour une main flagrante (Diego Carlos, 77e) – on peut regretter que la vidéo ne soit pas encore active même si dans d'autres matches on peut se réjouir qu'inversement elle n'existe pas. De toute façon, cette rencontre-là avait la physionomie d'un match nul ; à mon avis, aucune des équipes ne devait gagner.

Rudi Garcia dit que les Nantais ont trop triché avec, justement, le goal Tatarusanu et le central Diego Carlos, décidément, qui s'écroulent dans la 5e minute du temps additionnel.

Simultanément, oui. Que voulez-vous leur dire ? qu'ils ont fait un duo de simulations ? Un, ça suffit ! Je pense que ce doit être une coïncidence…

Pour terminer sur l'égalisation de l'OM (1-1, 90+5), le croc-en-jambe de Luiz Gustavo sur Pallois…

ça peut se siffler. Ou pas. On a quand même l'impression que le défenseur nantais en rajoute, non ?

Le Téfécé, maintenant : qu'a-vez-vous pensé du même résultat que l'Ohème mais à Metz ?

Déjà, je suis avec beaucoup d'attention et d'affection son parcours. Ce qui se passe à Toulouse ne me laisse jamais indifférent. Quand je regarde le classement, malgré une série en cours plus que correcte, c'est assez incroyable de constater que le TFC est mal classé (17e). Avec l'effectif qu'il a, dans le pire des cas, Toulouse doit finir, allez, 11e. Certaines saisons sont bizarres.

Embêtant de ne pas prendre les 3 points chez la lanterne rouge ?…

Le dernier Metz n'est pas si mal. Je ne juge pas cette équipe plus mauvaise que les autres du bas de tableau.

Le TFC cuvée 2017-2018, quel jugement portez-vous dessus ?

Avec un début de calendrier infernal, tu traînes ton début de saison comme un boulet. Mais…

Oui…

Le 3-3 face à Monaco (il y a quinze jours) après avoir été mené 1-3, n'est qu'un point, cependant il compte bien davantage – au niveau du moral.

Quels joueurs actuels de la Ville rose auriez-vous aimé avoir sous votre coupe ?

Le noyau dur des 20. Sinon, j'aime bien Lafont qui est en devenir et a, si tout se déroule bien, une grosse carrière devant lui. Moubandjé qui est sous-coté – à chaque fois que je le regarde jouer, je le vois intéressant – et pas assez médiatisé – le mec, il va faire la Coupe du monde, et personne ne le sait en somme ! Cahuzac que je trouve super-sympa et avec ce caractère qui me fait sourire. Gradel également que je suis depuis Saint-étienne, c'est une sacrée pioche. Imbula qui reste peut-être décevant, or ce n'est pas une raison pour mettre une croix dessus. Delort, pour clore le chapitre, que j'adore : ah s'il parvenait à régler son petit souci de calme je dirais… il y a des joueurs qui ne sont pas suffisamment gagneurs, Andy en revanche serait presque trop teigneux.

Marquer des buts doit être un objectif, pas une obsession. Qu'il gagne en sérénité, en tranquillité car, indéniablement, il renferme en lui toutes les qualités pour goûter au succès.

Le TFC va-t-il se sauver ?

Je le pense sincèrement et je l'espère de tout mon cœur.

Qui dans la charrette, alors ?

Metz, Troyes et l'Amiens SC – sans savoir dans quel ordre sera le mauvais tiercé. C'est-à-dire en étant incapable de désigner qui jouera les barrages. Attention à Lille qui ne donne pas des signes encourageants. J'ai écouté Christophe Galtier, que j'ai déjà trouvé plus habile, dont le message n'est guère optimiste vis-à-vis de son groupe.

Parlons de l'Olympique de Marseille. Il vous botte ce 4-2-3-1 à la sauce Garcia ?

Chacun ses goûts. Et souvent on n'est pas d'accord entre nous, observateurs avisés. Une chose est sûre : Sanson n'est pas un numéro 10 au contraire de Payet. Morgan est un vrai de chez vrai 8, l'idéal relayeur dont il porte les atouts et cultive les habitudes. Bref, je verrais l'OM évoluer dans un 4-3-3 à l'image du PSG.

Vraiment ?

Ben oui : Sanson ce n'est pas Griezmann ! Donc tu ne le mets pas en meneur ; par contre, tu l'installes dans les mêmes dispositions qu'un Rabiot ou Verratti à Paris.

Sinon, où va finir l'OM ?

ça dépendra de la poursuite de sa trajectoire sur la scène continentale. Cependant je vois Marseille terminer au moins 3e. Je ne vois pas non plus la bande à Garcia perdre face à l'OL dimanche en 8 (au Vélodrome, 18/03 à 21h), au pis l'OM sera accroché. Puis au soir de la 38e journée, il faudra savoir analyser si le nombre de points séparant les Marseillais de Monaco laisse des regrets. Ou pas.

Dernière «vision» : TFC-OM sera comment ?

Très serré. J'estime que les Toulousains ont la possibilité de gêner Marseille autant qu'ils ont gêné Monaco. Partons pour un 2-2.


Debève, son élève

«Il part des bords de Garonne quand je les rallie (juin 1994). Mais ce ne sera que reculer pour mieux sauter puisque, finalement, je vais le coacher à Lens une petite saison (2000-février 2001). Mika, je le connais donc très bien… C'était un joueur de couloir intéressant. Entraîneur, il est une agréable surprise : je le considérais comme un vrai bon N°2, je le voyais un peu timoré pour franchir le Rubicon et devenir numéro 1. Je ne soupçonnais même pas qu'il en avait l'envie. Et puis voilà !, son équipe affiche de l'envie et les chiffres parlent d'eux-mêmes. Tout ça aussi pour souligner que je trouve le président une fois de plus inspiré par ce choix comme il avait pu l'être au moment d'engager Pascal Dupraz. Maintenant, il faut que l'exercice se ponctue à nouveau par un maintien, naturellement.»

 

Résultats 2017 / 2018

Calendrier

Classement Ligue 1 saison 2017 / 2018

Classement

Sources et partenaires du site

Partenaires

Effectif professionnel saison 2017 / 2018

Effectif

Transferts saison 2017 / 2018

Transferts

Statistiques championnat

Statistiques