Fil de navigation

Recherche

France Football

 

Footballeur

Du Futsal à l'équipe de France en passant par Toulouse et Séville, retour sur l'ascension de Wissam Ben Yedder en dix dates

Convoqué pour la première fois de sa carrière en équipe de France, deux jours après un doublé en Ligue des champions pour qualifier le FC Séville face à Manchester United (2-1), Wissam Ben Yedder a vécu une semaine faste. Retour sur une carrière pas toujours linéaire.

 


Novembre 2009 : avec les Bleus, déjà...
À cette époque, personne ne peut croire que Wissam Ben Yedder brillera en Liga, en Ligue des champions et connaîtra une convocation chez les Bleus... Pour du foot à onze, en tout cas, car à la fin de l'année 2009, l'attaquant de poche connaît ses deux premières sélections en équipe de France de futsal ! Il en totalisera six, avant de délaisser définitivement les gymnases pour les (grands) rectangles verts.

 

9 juin 2010 : Toulouse flaire la bonne affaire
Quelques mois plus tard, l'ascension est déjà fulgurante : après une saison brillante en CFA avec l'UJA Alfortville (neuf buts et une dizaine de passes décisives), Ben Yedder s'engage pour trois saisons avec Toulouse. L'adaptation au professionnalisme sera douloureuse, sur et en dehors du terrain, mais le natif de Sarcelles pourra compter sur la bienveillance (et l'intransigeance) d'Alain Casanova pour progresser dans l'ombre.

 

16 octobre 2010 : la découverte
Malgré ses quelques difficultés tactiques durant ses premiers mois toulousains, Wissam Ben Yedder se voit offrir ses premières minutes de jeu en Ligue 1 à l'occasion de la réception du PSG (0-2). L'attaquant franco-tunisien profite d'un effectif haut-garonnais décimé, et entre pour la dernière demi-heure à la place de Yannis Tafer.

 

21 avril 2012 : premier but en L1
Après avoir progressé au sein de l'équipe réserve toulousaine, Ben Yedder se fait petit à petit une place dans l'effectif d'Alain Casanova. Ce dernier pensait le prêter à Luzenac pour qu'il s'aguerrisse encore, mais finit par lui offrir neuf entrées en jeu en Championnat sur la deuxième partie de la saison 2011-2012. Sur le terrain d'Evian-TG (1-2), le jeune homme inscrit son premier but en L1, sur un service de son ami Adrien Regattin (72e).

 

12 octobre 2012 : des Espoirs au désespoir
La saison suivante est celle de la révélation, et WBY est sélectionné par Erick Mombaerts avec l'équipe de France Espoirs. Le 12 octobre, il fête sa troisième sélection lors des barrages à l'Euro 2013, face à la Norvège (1-0). La quatrième n'arrivera jamais, puisqu'il restera sur le banc lors du cauchemar du retour (3-5), juste avant que son escapade en boîte de nuit entre les deux rencontres (en compagnie de M'Vila, Mavinga, Griezmann et Niang) ne soit révélée et n'aboutisse à une suspension de sélection nationale de douze mois, dont trois avec sursis.

 

30 novembre 2013 : WBY voit triple
Ce faux-pas ne freine pas la progression de Ben Yedder avec le Téfécé. Après avoir conclu la saison 2012-2013 avec 15 buts, il inscrit quelques mois plus tard son premier triplé en Ligue 1, à l'occasion d'un festival face à Sochaux (5-1). «C'est quelque chose d'énorme, d'inoubliable», lâche l'intéressé après cette folle soirée. Il atteindra les 16 réalisations en fin de saison, avant d'en ajouter 14 en 2014-2015.

 

14 mai 2016 : un sublime cadeau d'adieu
Ben Yedder est désormais une référence en France au poste d'avant-centre, même si Didier Deschamps ne lui donne pas (encore) sa chance. Mais collectivement, Toulouse galère, et passe très près de la relégation. WBY marque neuf fois lors des onze dernières journées pour maintenir l'espoir, et inscrit à Angers (3-2) un des buts du maintien sous les ordres de Pascal Dupraz. À vingt-cinq ans, il peut quitter le club la tête haute, pour rejoindre le FC Séville.

 

14 août 2016 : Messi, des vidéos au terrain
Depuis plusieurs années, Wissam Ben Yedder a un rituel : regarder encore et encore une vidéo retraçant les exploits de Lionel Messi. «Pour analyser les déplacements, les courses, la tactique, pour apprendre et ensuite essayer de m'en inspirer», confie-t-il à FF en avril 2014. Pour son premier match avec Séville, il passe du rêve à la réalité, en affrontant son modèle lors de la Supercoupe d'Espagne (0-2)...

 

21 novembre 2017 : la remontada sauce andalouse
Déjà auteur de deux buts en cinq matches de Ligue des champions en 2016-2017, Wissam Ben Yedder confirme son attrait pour la reine des compétitions de club la saison suivante. Il achève la phase de groupes avec six réalisations, donc un doublé salvateur lors du retour d'enfer du FC Séville contre Liverpool (de 0-3 à 3-3).

 

13 mars 2018 : Old Trafford, le théâtre de ses rêves
La consécration européenne arrive quelques mois plus tard, et alors que l'attaquant de poche a perdu sa place de titulaire après le remplacement d'Eduardo Berizzo par Vincenzo Montella. Entré à la 72e minute sur la pelouse de Manchester United, Wissam Ben Yedder inscrit un doublé express (74e, 78e) pour qualifier son équipe pour les quarts de finale. Le héros en profite pour rappeler son attachement à l'équipe de France, lui qui a refusé les nombreuses avances de la sélection tunisienne. La récompense arrivera à peine deux jours plus tard.

 

Résultats 2017 / 2018

Calendrier

Classement Ligue 1 saison 2017 / 2018

Classement

Sources et partenaires du site

Partenaires

Effectif professionnel saison 2017 / 2018

Effectif

Transferts saison 2017 / 2018

Transferts

Statistiques championnat

Statistiques