Fil de navigation

Recherche

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Mener 2-0 à la pause et se retrouver rejoints 45min plus tard : y'a de quoi s'énerver. Le coach garonnais qui n'a toujours pas digéré, n'en oublie pas pour autant les bonnes ondes.

I l était toujours aussi frustré hier midi. «Oui, confirme Dominique Arribagé, je répète qu'on n'a pas le droit de laisser filer 2 points comme ça à la maison…» Une nuit de sommeil n'aura pas suffi à calmer la colère froide de l'entraîneur des Violets. «Vous me dites que j'ai eu des paroles fortes en après-match… C'est normal, non ? Il s'agit d'un sport de haut-niveau, on est des professionnels. Et il me semble plus que légitime d'appuyer là où ça fait mal pour progresser et s'améliorer. En résumé, ne pas réitérer le même type d'erreurs.»

Traduction : essayer de gérer un résultat lorsqu'on ne sait pas le faire. «Nous sommes incapables de tenir un score ? Peut-être… En tout cas, vous imaginez bien que mon discours à la mi-temps n'était pas : ''On arrête de jouer et on bétonne pour tenir le score.'' Après, c'est ce sur quoi j'insistais également dans la semaine : mon équipe est très joueuse, elle sait surtout s'y prendre pour aller de l'avant. Très bien. Maintenant, il va falloir acquérir de la maîtrise. ça ne va pas le faire si c'est Noël avant l'heure tous les week-ends ! »


Quand la défense se rebelle

Quand bien même les 2 buts encaissés ne l'ont pas été sur des fautes. «Tout à fait, note Arribagé. Défensivement, on était plutôt bien en place. C'est un bon point par rapport par exemple à notre revers à Rennes (1-3, 4eJ).» Individuellement parlant, également. «Mauro Goicoechea était attendu après ce même match breton ; notre goal a répondu présent. Le libero Kana-Biyik que vous me citez, réalise une entame de Championnat très régulière. Mais toute l'arrière-garde a été satisfaisante.» Avec, comme fait d'armes, l'ouverture du score signée justement… Kana.


Ça va bientôt tourner devant

«Je retiens aussi qu'on continue à se procurer beaucoup d'occasions de but. Pour gagner un match, lapalissade, il faut s'en créer. Alors oui, il faut élever notre taux de finition. On y travaille.» Martin Braithwaite en premier. « Mais 3 buts en 5 journées, corrige Dominique Arribagé, c'est pas mal du tout pour notre Danois. Avec plus d'adresse et/ou de réussite, Martin pourrait même être meilleur buteur de L1 ce matin…»


Pourquoi Somalia a joué arrière gauche

Pour une surprise, c'en était une ce week-end : Wergiton Somalia, le dernier renfort du Téfécé, un milieu axial, s'est retrouvé titularisé par Dominique Arribagé au poste de latéral – qui plus est sur son faux-pied ! Boutant par-là carrément hors du groupe le seul gaucher apte spécialiste du poste, François Moubandjé…

« Ce n'est pas sorcier, explique le technicien violet. Je n'ai pas pour habitude de faire évoluer un joueur dans une position qui n'est pas la sienne. Or, Wergiton avait déjà joué arrière droit dans son ancien club de Ferencvaros. Ensuite, je voulais verrouiller ce flanc rémois, très fort, composé de Traoré et de Préville. Et pendant la trêve, Somalia m'a convaincu par sa vitesse de course et sa capacité à gagner des duels dans les pieds adverses. »

 

Résultats 2017 / 2018

Calendrier

Classement Ligue 1 saison 2017 / 2018

Classement

Sources et partenaires du site

Partenaires

Effectif professionnel saison 2017 / 2018

Effectif

Transferts saison 2017 / 2018

Transferts

Statistiques championnat

Statistiques