Fil de navigation

Recherche

Meurtre de Brice Taton: L’un des agresseurs serbes du supporter du TFC rejugé

N.S. pour 20 minutes

 

TFC

Le procès de Dejan Puzigaca s’est ouvert lundi à Belgrade. En janvier 2011, ce Serbe de 36 ans avait déjà été condamné en première instance pour le meurtre de Brice Taton, à 32 ans de prison avant que sa peine ne soit réduite, en 2012, à 14 ans de prison.

Le supporter du TFC est décédé le 29 septembre 2009 à l’âge de 28 ans, douze jours après son agression dans le centre de la capitale serbe, quelques heures avant le début du match d’Europa League entre le Partizan Belgrade et Toulouse.

Le TFC condamné à payer près d'1,5 million d'euros d'indemnités à Yohann Pelé

CLAIRE RAYNAUD ET LUCAS SERDIC pour La Dépêche du Midi

 

TFC

Dans un arrêt rendu vendredi 21 avril, la Cour d’appel de Toulouse a décidé de condamner le TFC dans le litige qui l’oppose à son ancien gardien, Yohann Pelé.

Le club de la ville rose va devoir verser précisément 1,425 million d’euros de dommages et intérêts à son ancien gardien, qu'il avait licencié en 2012. "On aimerait obtenir toujours plus dans ce genre de cas, a réagi l'avocat de l'actuel portier de l'OM, Jean-Jacques Bertrand. Mais étant donné le contexte économique actuel, on ne peut pas se plaindre de recevoir une telle somme. Nous sommes très satisfaits."

Le TFC accroche un nouveau "gros" au Stadium

Lucas Serdic pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Les Toulousains ont réussi à contenir les assauts de Nice (1-1) pour priver un nouveau pensionnaire du podium de Ligue 1 de la victoire dans son Stadium.

Comme souvent cette saison, le TFC a présenté deux visages ce dimanche après-midi au Stadium face à des Niçois au toucher de balle soyeux. Le premier, timide et soucieux, aurait pu les faire rentrer aux vestiaires avec au moins un but de débours. Le deuxième aurait pu leur permettre d'arracher un succès prestigieux face à un adversaire qui avance à un rythme de champion cette année.

Deux visages, un bon point

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

D'abord baladés par le 3e du Championnat, les Violets ont su se réajuster tactiquement au retour des vestiaires. Ils ont même ouvert le score avant d'être rejoints dans la foulée.

La promenade de Nice… On vous avouera qu'après un quart d'heure de jeu, hier après-midi sous un soleil qui incitait plus à aller à la plage qu'au stade, nous n'en ramenions pas large. Un petit coup d'œil aux statistiques en live confirmait l'impression générale : 68% de possession pour un GYM, particulièrement à l'aise au sol – il coule de source. Jeu combiné, une-deux, dédoublements et prises d'intervalles. Toute la panoplie y passait.

Buteur (un peu) frustré, Corentin Jean veut «continuer à faire le spectacle»

Nicolas Stival pour 20 minutes

 

Ligue1

Pas de blessure ni de suspension en vue. Pourtant, Corentin Jean sait déjà qu’il ne jouera pas samedi à Monaco. Prêté par l’ASM au TFC en janvier, le jeune attaquant de 21 ans se retrouve « victime » d’un accord entre les deux clubs.

Même s’il n’a pas suffi à battre Nice, ce dimanche (1-1), son but, le premier avec l’actuel onzième de Ligue 1, a sûrement adouci sa frustration. « Cela fait du bien, je cravachais et ça ne marchait pas, avoue Jean, qui n’avait toujours pas connu ce bonheur en douze rencontres avant ce week-end. J’espère que je vais continuer à marquer, à faire le spectacle et à donner de la joie aux supporters. »

Coup de gueule ou coup de chaud? Contre Nice, la méthode Dupraz a fonctionné

Nicolas Stival pour 20 minutes

 

Ligue1

Même s’il se dit « content » de l’attitude des entrants (Somalia, Durmaz, Toivonen), Pascal Dupraz ne cache pas être globalement « déçu » du match du TFC, dimanche contre Nice (1-1). Après avoir battu les cadors Paris (2-0) et Monaco (3-1), l’actuel onzième de Ligue 1 a pourtant tenu en échec le troisième larron du podium dans son Stadium.

Un blason à redorer, des Aiglons à terrasser

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

«On est aujourd'hui dans le ventre mou, il va falloir tendre les abdos…» Toujours le sens de la formule, le coach savoyard. Début décembre, la veille de la première manche, Pascal Dupraz avait cité Spaggiari, Albert de son prénom, le «génial» cambrioleur – par les égouts – de la Société Générale de Nice en juillet 1976.

Demain, Toulouse-Nice, ce sera l'empire du milieu

Patrick Desprez et Amélie Phillipson pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

La boutade de la conf'. Signée comme d'habitude Pascal Dupraz. «à l'aller nous avions été mangés par les Aiglons dans l'entrejeu, me dites-vous ? Pas que là, sourit jaune l'entraîneur savoyard. Mais c'est vrai qu'au milieu c'est plus tendre…» Le technicien des Violets, qui reconnaît d'emblée la supériorité du GYM, sait parfaitement que son équipe ne pourra rivaliser en terme de possession. «Sans lui faire offense car il n'a pas à prouver qu'il est un excellent coach, Lucien Favre a hérité du style de son prédécesseur Claude Puel, peaufiné depuis plusieurs années. Comparativement, mes 3 attaquants jouent ensemble depuis la fin du mois de janvier. à Nice il s'agit d'un travail de longue haleine même si, ici aussi, on nous laisse œuvrer dans la sérénité.»

Denis Zanko remplace Fabrice Garrigues

L'Equipe

 

Transferts

Après une année sportive enfin sereine, le TFC travaille sur une évolution de son centre de formation. Très performant ces dernières années, il va voir son organigramme modifié. Directeur technique, Fabrice Garrigues, qui a occupé quasiment tous les postes de technicien chez les jeunes du TFC au point de former des générations de talents (Sissoko, Capoue, Diop, Lafont...), ne prolongera pas.

Cobos :«J'ai trop de respect pour le TFC mais Nice est dans une telle dynamique»

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Interview

Celui qu'on surnommait le dandy lors de ses dé- buts à Strasbourg pour son élégance, a gardé la ligne. Un peu de foot à 11 et à 7, des joggings avec son ami Estrosi qu'il a suivi sur le terrain de la politique, suffisent au bientôt cinquantenaire, très affairé par ailleurs. à 49 ans – il les aura… dimanche –, José Cobos est élu à la mairie de Nice. Où le latéral puis central gauche, mais droitier, a raccroché ses crampons (1999-2005). Juste auparavant, le vainqueur de la Cou-pe des Coupes avec le Paris-SG en 1996 était passé par les bords de Garonne, une petite saison (1998-1999). Assez pour ouvrir la boîte à souvenirs.

Et maintenant ?

Lucas Serdic pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

«Notre réelle valeur se situe là où nous sommes classés… Ce qui n'est déjà pas si mal par rapport aux saisons passées, mais ce n'est pas suffisant.» Fini de rêver, Pascal Dupraz a dû se rendre à l'évidence hier après la défaite de son équipe sur la pelouse de Guingamp (1-2) : les Toulousains n'ont pas encore le niveau pour venir titiller les places européennes, même si le groupe a des qualités indéniables.

L'heure de laisser partir l'Europe a sonné pour le TFC

LUCAS SERDIC pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Les Toulousains n'avaient d'autre choix que de l'emporter sur la pelouse de Guingamp ce samedi soir s'ils voulaient encore croire en un destin européen. Les intentions devaient donc être résolument offensives pour espérer quelque chose au Roudourou, et pour cette raison, Pascal Dupraz a décidé d'aligner une équipe avec 5 joueurs portés vers l'avant : Trejo, Toivonen, Jean, Braithwaite et Delort.

Résultats 2017 / 2018

Calendrier

Classement Ligue 1 saison 2016 / 2017

Classement

Sources et partenaires du site

Partenaires

Effectif professionnel saison 2017 / 2018

Effectif

Transferts saison 2017 / 2018

Transferts

Statistiques championnat

Statistiques