Fil de navigation

Recherche

Lyon n'a fait qu'une bouchée du TFC

Sébastien Barrère pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Battus par des Lyonnais qui leur étaient supérieurs, les Toulousains concèdent un deuxième revers consécutif. Avec 8 points, la situation comptable du TFC est critique…

Rien ne va plus pour le TFC ! Après leur sixième défaite de la saison, les Toulousains pourraient basculer ce soir dans la zone rouge. Une victoire de Montpellier face à Bastia permettrait aux protégés de Rolland Courbis de doubler les Violets au classement. En difficulté sur le plan comptable, les Haut-Garonnais ont affiché hier à Lyon d'inquiétantes carences.

Malgré la fébrilité que dégagent ses joueurs depuis le début de la saison, Dominique Arribagé avait décidé de reconduire à Gerland son schéma tactique «fétiche» en 4-4-2.

Dominique Arribagé est inquiet mais s'accroche

Football365

 

Interview

Dominique Arribagé, l'entraîneur toulousain, ne cache pas sa déception après la défaite concédée vendredi soir contre l'OL (3-0, 11eme journée de Ligue 1). Une grosse semaine attend désormais les Violets qui vont devoir rapidement rectifier le tir.

Le TFC à Lyon sans illusions ?

S. B. et R. B. pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Cinq matches nuls, quatre défaites, une victoire. Après dix rencontres de championnat, le bilan des Toulousains est famélique. Avec 8 points au compteur, le TFC pourrait, à l'issue de cette 11e journée de L1, se retrouver en position de relégable. Les Violets, incapables de gagner depuis plus de deux mois et la réception de Saint-Étienne (2-1, le 9 août), reconnaissent l'urgence de la situation.

Mais les hommes de Dominique Arribagé ont-ils les moyens de réaliser un «coup» ce soir à Gerland, où ils se sont inclinés sept fois lors de leurs huit derniers déplacements ? Voici quelques éléments de réponses.

Courtois : «Au TFC, je suis devenu adulte»

Sébastien Barrère pour La Dépêche du Midi

 

Interview

Il est «né» à l'OL mais s'est révélé au TFC. Formé à Lyon, Laurent Courtois a ensuite régalé le Stadium (1999-2001). Il fut notamment un des artisans de la remontée des Violets en 1re division (2000). Après une expérience aux États-Unis (2011-2014), l'ancien milieu de terrain à la patte gauche de velours est revenu chez les Gones où il entraîne les jeunes. Avant OL-TFC, Laurent Courtois, 37 ans, évoque ses nouvelles fonctions et la rencontre qui mettra aux prises demain deux équipes qui lui tiennent particulièrement à cœur.

 

Fin de série pour le TFC contre Grenoble-Claix

Socrates pour Footpy.fr

 

Division2

Au moins, on ne s'est pas ennuyé dans ce choc de la sixième journée entre le TFC, quatrième au coup d'envoi, et Grenoble-Claix, deuxième sans la moindre défaite. D'ailleurs, il ne fallait pas arriver en retard à Fenouillet car après seulement quelques secondes de jeu, Constant, sur un centre-tir côté droit, passait tout près de tromper la vigilance de Perrodin, qui déviait le cuir in extremis sous sa transversale. Quelques instants plus tard, c'était au tour de Bourdieu de tenter sa chance d'une frappe enroulée du droit dans la surface.

Agacés, les Indian's de Toulouse sortent les banderoles dans le virage Brice-Taton

Rémi Buhagiar pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Rien ne va plus pour le TFC. Battus 2 buts à 1 par le SCO d'Angers samedi soir au Stadium, les Violets se rapprochent à grands pas de la zone de relégation. Et cela irrite les supporters du club… . A cinq reprises, les Indian's de Toulouse ont déployé des banderoles aux messages acerbes. «Bastia 3-0 TFC : humiliation Gazélec 2-2 TFC : la Ligue 2 votre ambition ? Satisfait ? » , s'inquiétaient-ils ironiquement pendant que leurs protégés se démenaient sur la pelouse.

Avec une seule victoire en dix matchs, le bilan comptable du Téfécé frôle la catastrophe. Dominique Arribagé, l'entraîneur, comprend donc la frustration des amoureux du Toulouse Football Club : «C'est logique, le club est en quête de points, les travées montrent leur mécontentement. La responsabilité est partagée entre joueurs, staff et même président», analysait-il dans nos colonnes après la défaite angevine.

Blagnac pas payé de son bon match au TFC II

W.H. pour Footpy.fr

 

CFA2

Il manquait le soleil ce dimanche après-midi au Stadium parce que le spectacle et l’ambiance était bons. Sous le regard de quelques centaines de spectateurs dont une douzaine d’Ultras qui ont chanté tout du long, le TFC et Blagnac se retrouvaient pour un derby quasi classique. Et ce ne sont pas moins de neud professionnels qui se sont invités sur la feuille de match toulousaine. Un groupe que les joueurs de Mehdi Benabdallah ont pris avec philosophie et même enthousiasme. Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de se mesurer à des pros. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont réussi à se hausser à leur niveau.

Alors, on fait quoi ?

Patrick Desprez et S.B. pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Neuf rencontres d'affilée sans succès avec 7 ouvertures du score sans victoire à la clé, 19e défense du Championnat et zéro «clean sheet» (match sans encaisser de but). Le début de saison du Tef respire la relégation. à moins que…

L ‘année dernière, au même temps de passage (c'est-à-dire après 10 journées), l'équipe qui n'affichait que 8 points au compteur comme Toulouse, c'était… Lens. Pas besoin de dessin, on connaît la suite et la descente à la mine des Sang et Or. Donc, forcément, au lendemain de la 4e défaite téféciste de la saison, la 1re à la maison, le parallèle s'impose.

Bodiger : «Il faut se dire les vérités»

Sébastien Barrère pour La Dépêche du Midi

 

Interview

La saison dernière, Yann Bodiger avait participé, avec succès, à l'opération «maintien». Malgré son jeune âge (20 ans), la sentinelle du TFC avait fait preuve d'une é- tonnante maturité en enchaînant les performances de haut niveau dans la dernière ligne droite de la saison (neuf titularisations de rang). Mais, à l'image de ses partenaires, le numéro 23 des Violets connaît un début de Championnat quelque peu délicat. Ce n'est pas pour autant que le milieu de terrain toulousain élude les questions qui «fâchent».

 

Le TFC punit Blagnac

Jorge Aibar pour La Dépêche du Midi

 

CFA2

On peut dire que Blagnac n'a pas été récompensé de ses efforts contre des Toulousains qui se sont montrés réalistes en toute fin de match. Bien en place, les Blagnacais ont empêché leur adversaire de développer leur jeu mais ont manqué d'efficacité notamment sur une reprise de Kassous juste avant l'ouverture du score des réservistes toulousains. Composé presque exclusivement de professionnels, le TFC a exploité un relâchement de la défense qui profitait à Sirieix après une reprise contrée de Benali, ce dernier transformant un penalty.

Et si, maintenant, en plus le TFC perd…

Sébastien Barrère pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

La preuve par sept. Cela fait désormais 7 fois que la formation de Dominique Arribagé ouvre la marque sans gagner à l'arrivée ! Un record égrené depuis l'entame du Championnat face à Monaco (1-1), à Rennes (1-3), devant Reims (2-2), contre Bordeaux (1-1), face à Marseille (1-1), à Ajaccio (2-2) et donc hier dernier de cordée devant Angers (1-2). Résultat des courses et, surtout, des comptes : 2 défaites et 5 nuls. Autrement chiffré, cela revient à dire que le Toulouse Football-Club a perdu la bagatelle de 16 points. Pas une paille. Si on poursuit notre «football-fiction», les Violets auraient ainsi aujourd'hui dans leur escarcelle 24 unités (8+16). D'où une place de dauphin du PSG à la clé, en lieu et place… d'Angers. Ce jeu est si cruel, parfois. Mais bon, on rêve éveillé. Il suffit de se pincer pour affronter la dure réalité du terrain : ce matin, le TFC n'a toujours que 8 points au compteur et flirte plus que dangereusement avec la zone rouge (à 4 points du 18e et 1er relégable Montpellier, qui joue cet après-midi). Où l'équipe toulousaine – vu son calendrier d'ici la trêve internationale dans un mois (Lyon, Montpellier, Paris) – risque bientôt de plonger si elle ne trouve pas enfin le moyen d'être efficace dans les deux zones de vérité. Lapalissade, peut-être, tellement vrai. Une preuve ? Deux. Défensives, d'abord. Comme les 2 buts, forcément, encaissés hier.

Attention, Angers !

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Avec l'Ouest, du renouveau ? Dominique Arribagé y croit dur comme fer. «Je sentirais autre chose, avance l'entraîneur téféciste, je le dirais. Là, ce n'est pas le cas ; pendant la coupure, explique-t-il, il n'y a eu que des bons signes qui me font penser qu'on va arriver à enclencher.» Autrement formulé : signer – enfin – un deuxième succès après celui inaugural, déjà au Stadium, face à Saint-étienne (2-1).

Bref, ses Violets vont gagner parce que…

Résultats 2017 / 2018

Calendrier

Classement Ligue 1 saison 2017 / 2018

Classement

Sources et partenaires du site

Partenaires

Effectif professionnel saison 2017 / 2018

Effectif

Transferts saison 2017 / 2018

Transferts

Statistiques championnat

Statistiques