Fil de navigation

Recherche

Antoine Devaux :«Mes coéquipiers n'ont jamais gagné au Stadium»

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Trois saisons tronquées d'emblée par une grave blessure au genou droit (ménisque externe fracturé) ; n'empêche, une belle impression laissée sur l'île du Ramier entre 2009 et 2012. «Juste» milieu, Devaux, 30 ans, a prolongé cet été en Champagne. Il raconte.

Le portable n'est pas son dada, mais lorsqu'on arrive à coincer l'intéressé, Antoine Devaux vaut le détour. Né à Dieppe, l'ancien pensionnaire de Ligue 2 à Boulogne (2008-2009, année de l'accession en élite), détonne dans le… milieu. Car il dit ce qu'il pense. Un bon client doublé d'un jou-eur intelligent (1m85-70kg). Le Normand, titulaire indiscutable de la formation qui résiste à l'ogre Paris (2e à 3pts, meilleure attaque ex æquo avec 7 buts), présente l'affrontement.

 

Abel Aguilar va bientôt retrouver la compétition

Sébastien Barrère pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Trois mois et demi après sa blessure, Abel Aguilar vient de reprendre l'entraînement collectif. Le milieu de terrain du TFC, qui s'était fracturé la malléole le 20 mai, aperçoit enfin le bout du tunnel. Opéré à Toulouse, l'international «cafetero» avait entamé sa rééducation en Colombie avant d'être pris en charge par Baptiste Hamid et Leslie Djhone, les préparateurs physiques des Violets.

Ben Yedder retrouve le sourire grâce à une vidéo des supporters

La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Et si deux petits mots suffisaient pour redonner soudainement son plus beau sourire à Wissam Ben Yedder ? Malgré ses envies d'ailleurs, il a été retenu dans les toutes dernières minutes du mercato par son président Olivier Sadran. Depuis, le joueur ne cachait plus son mal-être sur les réseaux sociaux. Ses messages relayés sur son compte Twitter laissaient peu de place au doute. : «Triste de voir comment le club m'a traité…» avait-il lâché avant d'enchérir «Malgré ça il faut continuer de jouer.».

Spajic, le Toulousain

F.D. pour La Dépêche du Midi

 

euro 2016

C'était son retour à la compétition en France. Suspendu deux matches ferme avec le TFC pour son carton rouge à Caen, Uros Spajic n'avait donc pas pu disputer les deux dernières sorties de Toulouse, face à Monaco et au Roazhon Park de Rennes. Il a été aligné d'entrée en charnière centrale aux côtés de Bradislav Ivanovic par le sélectionneur Radovan Curcic.

À l'image de son équipe, le défenseur violet a été mis en difficulté dès le début du match. Avec un entrejeu dominé par les Français, Spajic a été obligé de jouer long pour relancer ou trouver des solutions offensives. Avec un succès limité : sa première intervention se solde par une passe qui file directement en touche (2), et ses ouvertures en profondeur n'ont pas trouvé preneur (24, 50).

 

Un TFC dominant renverse l'OM

Dennis Bergkamp pour Footpy.fr

 

U19

Pour la troisième journée du groupe D du championnat National U19, le TFC s'est imposé deux buts à un face à l'OM lors un match de bonne facture. Il aura fallu une grosse force de caractère aux jeunes Toulousains pour venir à bout d'une équipe olympienne valeureuse mais un peu courte en fin de match. Les joueurs de Jean-Marie Stéphanopoli corrigent ainsi le tir après une première défaite initiale contre Monaco.

Le TFC trop tendre pour Montpellier

Jorge Aibar pour La Dépêche du Midi

 

CFA2

Les Héraultais ont mis une grosse pression sur les Toulousains au cours d'une première période qu'ils ont largement dominée en marquant deux buts, Hervé sauvant même un penalty. Avec un retard de deux buts au repos, les Toulousains ont bien réagi mais cela s'est avéré insuffisant pour éviter une défaite logique. Les visiteurs ont affiché une plus grande maîtrise qui leur a permis de tenir le résultat.

Moussa Sissoko : «Deschamps, je sais qu'il m'aime bien»

Timothé Crépin pour France Football

 

Interview

Sans faire de bruit, le joueur de Newcastle est devenu un incontournable de l'équipe de France, au point d'être surnommé par certains «le chouchou de Deschamps». Pour FF, il s'en explique.


«Vous n’avez plus quitté la liste de Didier Deschamps depuis deux ans. Quel sentiment vous anime à chaque fois que vous recevez une convocation ?
Je suis toujours très heureux d’être sélectionné. Pour moi, ça représente beaucoup, je suis Malien d’origine, mais la France c’est mon pays, je suis né ici. Le fait de pouvoir porter ce maillot est quelque chose d’énorme et une chance. C’est toujours une fierté dès que je vois mon nom sur la liste. Quand j’étais gamin, ma vie tournait autour du foot. La semaine, j’étais tous les jours avec mon ballon. Je voulais être footballeur professionnel. Je n’avais que ça en tête. J’ai commencé à cinq ans, je me suis accroché, j’ai tout fait pour réussir.

Le TFC recevra Auxerre

Sébastien Barrère  pour La Dépêche du Midi

 

Coupe Ligue

Pour leur entrée en lice en Coupe de la Ligue, en 16e de finale, les Violets accueilleront l'AJ Auxerre, pensionnaire de Ligue 2. Cette rencontre se déroulera le mardi 27 ou le mercredi 28 octobre.

La saison dernière, le TFC avait également eu le privilège de recevoir à ce stade de la compétition. Mais les Toulousains, alors entraînés par Alain Casanova, s'étaient inclinés face aux Girondins (1-3).

Le TFC veut retrouver l'élite

C.-H. O. pour La Dépêche du Midi

 

Division2

«Nous sommes impatients de démarrer le championnat.» Entraîneur du TFC féminin, Sylvain Delgado va enfin retrouver la compétition ce week-end avec au menu de la première journée un déplacement demain après-midi (15 heures) sur le terrain de Marseille FAMF.

Quatrièmes de la poule C la saison passée, les «Violettes» attaquent leur troisième saison consécutive en D2. Clairement, l'objectif est de retrouver l'élite le plus vite possible. Mais le coach sait que la concurrence sera encore plus relevée. «Seuls les premiers de poule accéderont à la D1. Au fil des ans, le niveau de la D2 ne cesse d'augmenter. Sur le papier, je pense que nous sommes tombés dans le groupe le plus relevé. Sans oublier que cette saison il y aura six descentes dans chaque poule. En ce qui nous concerne, il est encore trop tôt pour parler de montée. Bien évidemment, l'objectif du club est de reprendre sa place parmi l'élite à la fin de cette saison ou la saison prochaine. Pour l'instant, je préfère me focaliser sur les trois premières places», explique Sylvain Delgado, qui avait remplacé Sylvain Blaise au mois de janvier, ce dernier ayant décidé de prendre du recul pour raisons personnelles.

Les coaches sur le carreau / Alain Casanova : «Pas sûr que Michel soit meilleur que certains Français»

Timothé Crépin pour France Football

 

Interview

«Aujourd’hui, je suis dans l’attente d’avoir une proposition qui m’intéresse. Une proposition où le projet sportif est mis en avant. En revanche, je ne souhaite pas prendre une sélection, je suis encore jeune pour ça. J’ai envie de travailler au quotidien. Une sélection, c’est plutôt un job avec peu d’échéances dans la saison et ce n’est pas ce qui me convient. On m’a proposé de faire de la télévision. De temps en temps, je veux bien, mais en continu ça ne m’intéresse pas. Je suis un entraîneur, pas un journaliste. Même si le fait d’apporter ma manière de voir les choses, ça me plaît. Mais je sais que je vais retrouver un club. J’en suis persuadé.

«Stadium Just-Fontaine» : Moudenc ferme la porte

Cyril Doumergue pour La Dépêche du Midi

 

TFC

Le maire de Toulouse l'a signifié en personne à Just Fontaine mercredi : le Stadium ne sera pas rebaptisé à son nom. La légende du football français réagit en exclusivité pour «La Dépêche».

Depuis le début de la campagne médiatique entamée par deux Toulousains, Philippe Armandary et Marc Bradfer, au début du mois de juillet, la rencontre n'avait pas encore eu lieu.

Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, a donc invité, et reçu en personne la légende vivante du football français Just Fontaine, recordman du nombre de buts en phase finale de Coupe du monde (13), mercredi au Capitole. Accompagné de son épouse, Just Fontaine, 82 ans depuis le 18 août dernier, a été reçu par le maire et son adjointe aux sports, Laurence Arribagé.

Jean-Christophe Debu : «L'important c'est la philosophie de jeu»

Jorge Aibar pour La Dépêche du Midi

 

Interview

Impressionnant lors de la première journée devant Limoges, le TFC s'est ensuite fait piéger chez un promu, Marmande. Réduits à dix rapidement et sanctionnés d'un penalty, les protégés de Jean-Christophe Debu, qui a pris la suite de Michaël Debève parti dans le staff de l'équipe première, n'ont pas pu enchaîner. Ils devront rebondir dimanche dans le derby du Sud contre la réserve de Montpellier.

 

Résultats 2017 / 2018

Calendrier

Classement Ligue 1 saison 2017 / 2018

Classement

Sources et partenaires du site

Partenaires

Effectif professionnel saison 2017 / 2018

Effectif

Transferts saison 2017 / 2018

Transferts

Statistiques championnat

Statistiques