Fil de navigation

Recherche

Faire agenouiller le Lyon au pied du sapin

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

La meilleure défense à domicile contre l'attaque la plus prolifique à l'extérieur. En chiffres, cela donne : 5 buts concédés pour Toulouse au Stadium (comme Nantes), 24 réalisations inscrites en ce qui concerne Lyon hors de ses bases (à l'image du Paris-SG).

On s'en pourlèche les babines. Pascal Dupraz tout autant, malgré les apparences : «J'ai du mal à dormir en ce moment, lâche l'entraîneur des Violets, déjà que d'ordinaire je ne suis pas un gros dormeur… Mais c'est une bonne pression. C'est pour ce genre de matches que je fais le métier de coach. Vivre de tels moments…»

Voici pourquoi Max-Alain Gradel sera la principale menace pour l'OL

20 minutes

 

Ligue1

Si le TFC se traîne à la 17e place de Ligue 1, Max-Alain Gradel n’en est pas vraiment responsable. Buteur samedi lors de la défaite à Strasbourg (2-1), sa troisième réalisation cette saison en championnat et la cinquième au total, l’attaquant de 30 ans, prêté par le club anglais de Bournemouth, constituera en tout cas l’une des principales menaces pour la défense lyonnaise, mercredi soir au Stadium.

Pascal Dupraz, au-delà des limites

OLIVIER BOSSARD pour France Football

 

Ligue1

Personnage atypique, le coach de Toulouse use de méthodes très personnelles pour motiver ses troupes. Mais sont-elles faites pour durer ?

 

TFC-OL : impossible est-il toulousain ?

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Flirtant avec la zone rouge, les Violets accueillent des Lyonnais qui écrasent tout sur leur passage à l'extérieur. Où ils n'ont perdu qu'1 seule fois, au Parc, mi-septembre.

C rinière blanche contre mèches brunes. Il est un peu moins de 23 heures, avant-hier dans l'antre du Groupama Stadium, lorsque les deux héros de la soirée prennent la pose photo. à gauche, le futur ex- entraîneur des gardiens de Lyon Joël Bats ; à droite, le maître à jouer des Gones, Nabil Fekir. Le N°1 des N°1 vient de vivre son dernier match à domicile, le N°10 a ouvert la marque – merci Mandanda qui a laissé échapper son coup franc – et la voie aux siens, jolis vainqueurs d'un autre O-lympique, de Marseille : 2-0.

Le TFC entre ombre et lumière

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Alors qu'il ne reste qu'1 match à disputer, mercredi soir, pour clôturer la phase aller, la jeune troupe de Pascal Dupraz est enlisée en queue de tableau, flottant 4 points au-dessus de la zone de relégation mais aussi à 5 unités seulement du Top 8. Radioscopie.

L'embellie aura donc été de courte durée : 180 minutes. Soit 2 succès en Championnat puis en Coupe, et voilà le Toulouse Football-Club rattrapé par ses démons – en défense, notamment. Sa déveine également, devant, eu égard aux faits de jeu. Son classement, in fine : 9es à la reprise début septembre, les Violets ont dégringolé au 17e rang (18e il y a 2 semaines). «Pourtant, assure leur entraîneur, ce groupe a de la qualité. Alors on va travailler plus, croire davantage en nos chances et c'est comme cela qu'on s'en sortira tous ensemble» prône Pascal Dupraz. Foi de Savoyard.

Arrêté sur coups de pied

Pa. D.et P. Br. pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Nul vierge à Troyes (5eJ), petite victoire face à Amiens (9eJ), défaite d'une courte tête, certes, à Strasbourg. Si on fait les comptes du TFC contre les promus, ils ne sont pas assez bons. Un constat. Une mauvaise habitude. Cette satanée manie d'avoir du mal contre les réputés «plus-petits». Là même, finalement, où une équipe moyenne (4e ville de France, Toulouse n'a que le 12e budget de l'élite) doit asseoir sinon sa supériorité du moins valider son maintien.

Le TFC se fait reprendre

Anthony Bernat pour La Dépêche du Midi

 

National3

Malgré une nette domination récompensée juste avant la pause par la frappe croisée imparable de El Mokeddem, les Toulousains ont concédé le nul face à un adversaire regroupé pour mieux contrer. Acculés pendant toute la première période, les Ariégeois ont pourtant eu le culot d'égaliser dès la reprise sur leur première frappe cadrée de la rencontre. Contrarié par ce scénario quelque peu tiré par les cheveux, le TFC a d'abord perdu sa maîtrise, puis Jarzabek à la suite d'une faute en position de dernier défenseur (70e), pour finalement se contenter du nul. Un résultat qui permet toutefois aux hommes de Denis Zanko de passer les fêtes au chaud, confortablement installés à la première place du championnat.

Continuer de remplir sa hotte à Strasbourg

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

La passe de trois ? La seule fois de la saison où le Téfécé a aligné 3 victoires consécutives remonte à la mi-octobre, entre une réception de l'Amiens SC (1-0, 9eJ) et un déplacement à Angers (1-0, 10eJ) puis, dans la foulée, un 16e de finale de… Coupe de la Ligue face à la L2 Clermont (4-2). Vous avez dit un signe en hiver…

Strasbourg : le promu qui marche fort

Pauline Brassart pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Demain soir (20 heures), le TFC, remis d'aplomb, se déplace en Alsace et affronte un Strasbourg qui a le vent en poupe…

 

Delort : «Offensivement on se trouve bien, défensivement on est serein»

P.Br. pour La Dépêche du Midi

 

Coupe Ligue

Ils l'ont fait. Mardi soir, les hommes de Dupraz ont gagné leur ticket pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue, en s'imposant 2-0 face à Bordeaux. Prochain rendez-vous : les 9 et 10 janvier prochains.

Les joueurs du TFC sont unanimes : cette victoire mardi soir face aux Bordelais «fait du bien». Et il fallait juste être devant leur vestiaire, quelques minutes après le coup de sifflet final, pour en être convaincu. À coups de chants victorieux et de cris de soulagement, les Violets ont (totalement) relâché la pression.

Et si Yannick Cahuzac devenait le taulier du TFC?

20 minutes

 

Ligue1

Il y a peu de chances que Yannick Cahuzac laisse la même trace au TFC que son grand-père Pierre, vainqueur de la Coupe de France 1957 comme joueur puis champion de D2 en 1982 comme entraîneur. Mais à bientôt 33 ans (le 18 janvier), le milieu de terrain corse peut espérer mieux que le rôle d’intermittent du spectacle qu’il campe depuis son arrivée de Bastia, cet été.

 

Bon voyage en quart !

Pa. D. pour La Dépêche du Midi

 

Coupe Ligue

Un nouveau penalty de Gradel et une astucieuse déviation de Toivonen envoient les hommes de Dupraz en quarts de finale. Leur adversaire sera connu ce soir à l'issue des derniers matches.

«Victoire. La Garonne est violette. Simple. Basique.» C'est le tweet de Pascal Dupraz au coup de sifflet final. Il résume tout. L'important en Championnat, c'est les 3 points ; en Coupe, c'est de passer. Si par bonheur le TFC va loin dans l'épreuve, qui se souviendra du déchet technique d'hier soir… Surtout en première période, jusqu'à la 30e précisément, et des deux côtés, entre des Toulousains dans leur phase reconquête de résultats (en crise) et de supporters (en colère, ça va avec) et des Bordelais qui, rappelons-le, au coup d'envoi en étaient au bilan comptable catastrophique de 7 défaites en 10 matches.

Résultats 2017 / 2018

Calendrier

Classement Ligue 1 saison 2017 / 2018

Classement

Sources et partenaires du site

Partenaires

Effectif professionnel saison 2017 / 2018

Effectif

Transferts saison 2017 / 2018

Transferts

Statistiques championnat

Statistiques