Fil de navigation

Recherche

Un derby pour continuer d'avoir envie

Patrick Desprez et Sébastien Marti pour La Dépêche du Midi

 

Coupe Ligue

L'hommage à Johnny dans les stades de foot, c'était ce week-end. Mais hier, les paroles de la rock star résonnaient encore à l'intérieur du Stadium. Plus particulièrement dans la salle de presse où Pascal Dupraz a employé 6 fois – on a compté – le mot envie pendant les 23 minutes qu'aura duré son intervention.

Il n'y a pas de hasard, il n'y a jamais de hasard… Ce tube choisi par les supporters du club – pour accompagner les joueurs à leur entrée sur la pelouse samedi face à Caen – a réussi aux Violets (2-0) lesquels, répétons-le, ont renoué avec un succès qui leur échappait depuis 6 matches. Leur entraîneur espère pareillement chanter sous la pluie tout à l'heure. Histoire de chasser définitivement le mauvais sort qui colle à la peau de son équipe ; ensuite, de démarrer une épopée.

Les supporters toulousains répondent aux provocations de Pascal Dupraz

L'Equipe

 

Ligue1

Les provocations de Pascal Dupraz ne passent plus auprès des supporters du TFC, qui lui reprochent notamment une «fierté trop souvent mal placée».

 

Un nouveau départ

Patrick Desprez et Pauline Brassart pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Ils n'avaient plus marqué de point depuis quasiment un mois et un nul vierge face à la lanterne rouge Metz. Trois revers consécutifs plus loin, revoilà les Violets conquérants.

B ien sûr qu'on ne va pas s'emballer, selon l'ex- pression consacrée : chaque match a sa vérité ! Et il faudra que le Téfécé confirme en Alsace le week-end venu… N'empêche, le succès – «mérité» dixit Pascal Dupraz – face au Stade Malherbe Caen permet de repartir sur de bons rails. En voici les raisons.

Ils reprendront bien déjà une Coupe…

Pa. Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Coupe Ligue

Le football, c'est comme Paic Citron : quand il n'y en a plus, il y en a encore. à peine savouré son succès en Championnat que le Toulouse Football-Club doit se replonger dans la compétition, en l'occurrence la Coupe de la Ligue, dès ce mardi. Oui, demain, vous avez bien noté. Des épreuves à élimination directe que l'entraîneur Pascal Dupraz tient en plus haute estime – lui qui avait emmené ses Savoyards de l'ETG en finale de la Coupe de France-2013, perdue contre… Bordeaux (2-3).

 

Celle-là, elle fait un bien fou

Pauline Brassart pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Après une série de 6 matches sans victoire dont 3 défaites d'affilée, les protégés de Pascal Dupraz ont renoué avec le succès, hier soir, contre des Normands qui, par définition, leur ont tenu tête. Lafont tout de blanc vêtu comme pour conjurer le sort, sorti s'échauffer 3 quarts d'heure avant le coup d'envoi avec le reste de la troupe ; Diop qu'on a rarement vu autant agressif dans les duels ; Gradel en bon justicier qui transforme – enfin – un penalty téféciste ; Imbula qui est remplacé, les deux pouces en l'air, sous les applaudissements des travées.

Max-Alain Gradel brise la malédiction des penaltys toulousains

20 minutes

 

Ligue1

Tous les supporters du TFC se posaient la question. Après trois échecs lors des trois dernières rencontres, quel joueur oserait tirer le prochain penalty accordé à leur équipe ? Les fans n’ont pas eu à patienter bien longtemps pour avoir la réponse, puisque les Violets ont obtenu un quatrième « péno » en quatre matchs, ce samedi contre Dijon (2-0). Et c’est Max-Alain Gradel qui s’y est collé, alors qu’il venait tout juste d’être fauché par le défenseur normand Damien Da Silva.

Le rebond, c'est pour Caen ?

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Je te promets… C'est la chanson de Johnny que préfère l'entraîneur toulousain. Pascal Dupraz ne sait pas vraiment pourquoi ; il l'aime, c'est ainsi. ça tombe bien, elle prend tout son sens pour ce soir. «Quand des occasions se présentent dans le microcosme qui est le nôtre, il faut savoir les saisir. Nous, insiste le coach, on en a une : faire taire les critiques face à Caen et redresser une situation fâcheuse. En plus, on va entendre Hallyday qui était déjà l'idole de mes parents… ça ne gâchera en rien mon plaisir.»

Le TFC ensablé

EMERY TAISNE pour L'Équipe

 

Ligue1

Officiellement, tout va bien. Toulouse est dans le dur depuis un mois et demi mais la lecture de son classement serait faussée par son incapacité à faire tourner la roue du bon côté. « Je ne trouve pas que la situation mérite que je m'exprime, nous a fait savoir Olivier Sadran alors que le TFC n'a plus gagné depuis le 21 octobre (1-0 à Angers). On aurait deux points de plus, vous ne m'auriez pas appelé. Dit autrement : si on avait mis deux de nos trois derniers penalties, vous ne m'auriez pas appelé. On ne base pas une stratégie sur deux ou trois penalties ratés. »

Leurs clés pour sortir le TFC de l'impasse

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Au gré de 6 matches sans victoire dont 3 défaites d'affilée, la jeune troupe de Pascal Dupraz a glissé samedi dernier dans la zone rouge, à la position peu enviable de barragiste (18e, 16pts). Si le 8e Montpellier n'est qu'à 2 succès devant (22pts), le 19e Angers n'est qu'à 2 unités derrière (14pts)… Bref, à l'heure de recevoir le 7e Caen, comme nous l'écrivions dans notre édition lundi, le plan d'urgence a été décrété par le staff du Toulouse Football-Club, à grand renfort d'entraînement encore plus intense et de séances vidéos renforcées. L'union sacrée n'a jamais aussi bien porté son nom qu'à l'aune des 3 derniers rendez-vous civils de 2017. Auxquels s'ajoute un 8e de finale de Coupe de la Ligue alléchant (2e derby de la Garonne) dès mardi prochain au Stadium.

Adrien Regattin raconte son meilleur moment de 2017 : «Le stade de l'Olympiakos, ça te met la chair de poule»

Timothé Crépin pour France Football

 

Footballeur

Jusqu'à Noël, FF.fr vous propose son calendrier de l'Avent. Avec, chaque jour, le témoignage d'une personnalité du foot qui raconte son souvenir marquant de l'année 2017. Sixième épisode avec Adrien Regattin, l'ancien joueur de Toulouse, aujourd'hui à Osmanlispor, en Turquie.
«C'était un huitième de finale aller de Ligue Europa sur le terrain de l'Olympiakos (0-0, le 16 février). J'avais connu la Coupe d'Europe avec Toulouse, où j'avais joué à Bruges, en Belgique (huit minutes passées sur le terrain en décembre 2009, défaite 0-1 du Téfécé). J'étais assez jeune, j'avais 18 ans, mais c'était fabuleux.

Toulouse-Nice et Colomiers-Le Puy

Patrick Desprez (avec C.M.) pour La Dépêche du Midi

 

Coupe France

Hier, le tirage au sort s'est montré relativement clément avec nos 2 clubs de l'ex-région Midi-Pyrénées. Qui auraient pu tomber sur le champion de France en titre Monaco.

Deux chances au tirage… Autant pour le Toulouse Football-Club – qui a hérité d'une formation qui souffle le show et le froid en élite – qu'en ce qui concerne l'Union Sportive de Colomiers – à qui est proposé un adversaire de N2 –, le coup est jouable. Surtout que les deux clubs haut-garonnais évolueront à domicile. Un détail qui est loin d'en être un chez Dame Coupe.

Pascal Dupraz, entraîneur du Téfécé qui sera l'hôte de l'OGC Nice : «C'est toujours mieux que de voyager, le premier week-end de janvier. Après, c'est à la fin du match qu'on pourra dire si le tirage était bon…»

Plan d'urgence décrété

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Il avait tiré le signal d'alarme dans nos colonnes au lendemain de l'incroyable revers face à Nice (1-2) mercredi, cette fois, de retour de Lille avec un 6e match sans victoire et une 3e défaite d'affilée (0-1), il va pouvoir sortir un dispositif Orsec comme exigé en temps de crise… Car, depuis samedi 21h18 précisément (but du Losc), le Toulouse Football-Club est barragiste, qu'on se le dise !

Résultats 2017 / 2018

Calendrier

Classement Ligue 1 saison 2017 / 2018

Classement

Sources et partenaires du site

Partenaires

Effectif professionnel saison 2017 / 2018

Effectif

Transferts saison 2017 / 2018

Transferts

Statistiques championnat

Statistiques