Fil de navigation

Recherche

Un déplacement périlleux en Moselle pour le TFC

G.J. pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Metz : charmante ville en bord de Moselle et surtout, lanterne rouge de Ligue 1 (20e, 19 pts) qui s'apprête à accueillir l'un de ses principaux concurrents au maintien : le Toulouse FC (16e, 28 pts). Un gouffre de presque 10 longueurs qui semble aujourd'hui de plus en plus insurmontable pour les hommes du Ruthénois Frédéric Hantz. Pourtant, les «bookmakers» le savent : l'avantage penche du côté lorrain. En 31 confrontations, les Toulousains se sont inclinés 15 fois, ont gagné à 7 reprises et ont concédé 9 matches nuls contre les Messins dont le dernier date du 18 novembre 2017, au Stadium (13e journée, 0-0). Pour un total de 42 buts quand les adversaires sont parvenus à en planter 50, tout rond.

Les Violets, sans filet

Sébastien Barrère, G.J. pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Le TFC, 16e, ne décolle toujours pas au classement. Le club toulousain, accompagné de six autres formations, devrait lutter jusqu'à la fin de la saison pour sa survie dans l'élite.

Une longueur d'avance sur le premier relégable, Lille. Le même nombre de points que le «barragiste», Troyes. Au classement, la situation du TFC, 16e avec 28 points, est toujours aussi précaire.

Cahuzac : «J'apprends des jeunes»

Sébastien Barrère pour La Dépêche du Midi

 

Interview

Depuis que Michaël Debève a repris les rênes du TFC, fin janvier, Yannick Cahuzac n'est plus sorti de l'équipe-type. Le Corse, arrivé cet été en provenance de Bastia, compte cinq titularisations sur les cinq dernières journées. Et si les Violets connaissent une légère embellie, c'est notamment grâce à son numéro 4 de devoir.

 

Le TFC fait du surplace

Anthony Bernat pour La Dépêche du Midi

 

National3

Freinés consécutivement par Canet (0-0) et Alès (0-0), les Violets ont une nouvelle fois été accrochés par Agde au terme d'un véritable voyage au bout de l'ennui. Considérablement rajeunie, la formation toulousaine n'a jamais su imposer un rythme susceptible de déstabiliser un adversaire venu avant tout pour défendre. Beaucoup plus percutants dans le dernier quart d'heure, les Toulousains ont toutefois manqué de justesse pour concrétiser leur temps fort malgré des situations intéressantes (76e, 81e, 84e). Un point qui permet au TFC de reprendre le fauteuil de leader (30 points), tout en demeurant sous la menace de Nîmes qui compte deux matchs en retard (26 points).

Un nul au goût de victoire face à Monaco

Sébastien Barrère, G. J., Xavier Thomas, Géraldine Jammet pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Les Toulousains ont arraché le match nul, hier face à Monaco. Un point quelque peu «miraculeux» qui fait le bonheur du TFC.

Les Toulousains, rassemblés au milieu du terrain, se congratulent. Au coup de sifflet final, pas d'effusion de joie. Mais sur leur visage, on aperçoit de larges sourires. Le TFC n'a pourtant pris qu'un point à domicile. Dans sa situation, toujours aussi périlleuse au classement (16e avec 28 points, une longueur d'avance sur le 19e et premier relégable, Lille), ce match nul n'est pas vraiment une bonne affaire sur le plan comptable.

Le coach Debève change peu sa copie

Géraldine Jammet pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Le TFC en lutte pour le maintien, c'est un peu comme une rengaine. Entêtante et récurrente. Alors cet après-midi, pas le droit pour les Violets de se manquer lors du grand oral monégasque sous peine de voir le spectre de la relégation s'épaissir. «Je ne me projette pas à la semaine prochaine, annonce direct le professeur Debève en point presse. C'est un match hypra important face à un gros morceau et on va tout mettre en œuvre pour les contrer et prendre des points», poursuit le coach toulousain.

Les pitchouns toulousains ne font plus gagner Toulouse

Vincent Guiraud pour Eurosport

 

Ligue1

Cette saison, Toulouse n'y arrive pas. 16e du championnat à seulement un point de la zone rouge, le TFC possède pourtant dans ses rangs certains des jeunes joueurs les plus prometteurs d'Europe. D'Alban Lafont à Issa Diop en passant par Kelvin Amian, cette saison les Pitchouns ne font plus recette dans la ville rose.

Blin : « Débuter en L1 trois jours après l’attentat de Charlie, c’était particulier »

Alexis Billebault pour So Foot

 

Interview

Depuis trois saisons, Alexis Blin (21 ans) est l'un des joueurs toulousains les plus utilisés. Le milieu de terrain du TFC a quitté Le Mans, sa ville natale, à cause des difficultés financières du club sarthois. Habitué à jouer le maintien avec les Violets, l’international espoir a retrouvé Michaël Debève - qui fut son coach quand il évoluait avec l’équipe réserve il y a quatre ans - après le départ de Pascal Dupraz en janvier dernier.

Avec Lafont and co, Toulouse est capable de s'offrir Monaco

Géraldine Jammet pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

L'exploit est-il de nouveau à portée des Violets ? C'est ce que l'on verra demain, au Stadium. Mais il est toujours bon de rappeler qu'après avoir ramené le PSG sur terre la saison dernière, le TFC avait fait chuter Monaco.

 

Pas assez efficace Corentin Jean? «J’accepte ce reproche, car c’est effectivement mon défaut»

Nicolas Stival pour 20 minutes

 

Interview

Même s’il n’a pas beaucoup joué à Monaco, Corentin Jean garde un excellent souvenir de l’ASM, qu’il retrouvera samedi au Stadium de Toulouse.
Très précoce, de la même génération que le Mancunien Anthony Martial, l’attaquant de 22 ans est conscient de ses qualités, mais aussi de ses limites.

Le Toulousain Alban Lafont, deuxième espoir le plus prometteur du foot mondial

ANTOINE VERGNAUD pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Les bons signes commencent à être (très) nombreux pour le gardien du TFC, Alban Lafont (19 ans).

Déjà apparu en tête du classement des valeurs marchandes des joueurs de son club en novembre, le jeune toulousain se classe cette fois-ci deuxième sur la liste des espoirs les plus prometteurs, derrière Donnarumma, portier de l’AC Milan, et devant, excusez du peu, un certain Kylian Mbappé.

Le baromètre des Violets sous Debève

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Un mois déjà, et 4 journées de L1, que Michaël Debève a succédé à Pascal Dupraz sur le banc du Toulouse Football-Club. Le changement de système (du 4-4-2 à plat au 4-3-3 avec pointe basse) s'est logiquement accompagné du choix des hommes. Certains joueurs ont tiré leur épingle en étant promus dans le XI, d'autres au contraire sont descendus dans la hiérarchie.

Passage en revue.

 

Résultats 2017 / 2018

Calendrier

Classement Ligue 1 saison 2017 / 2018

Classement

Sources et partenaires du site

Partenaires

Effectif professionnel saison 2017 / 2018

Effectif

Transferts saison 2017 / 2018

Transferts

Statistiques championnat

Statistiques