Fil de navigation

Recherche

Nicolas Douchez: «Je n'ai frappé personne»

 pour L'Equipe

 

Interview

Nicolas Douchez a été reçu hier matin par les dirigeants du RC Lens, à la suite de sa mise à pied il y a une semaine. Mardi, le gardien du club artésien (37 ans) se présentera devant la commission juridique de la Ligue, qui lui notifiera la décision du club nordiste à son égard. Placé en garde à vue fin octobre à la suite d'une dispute avec une femme dont il est proche et qui avait dégénéré, le portier doit comparaître en février devant le tribunal correctionnel de Paris pour « violences en état d'ivresse sans ITT et dégradation matérielle du bien d'autrui ».

Bientôt un nouveau derby de la Garonne

P. B. pour La Dépêche du Midi

 

Coupe Ligue

Le tirage au sort des huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue a eu lieu hier après-midi, à la mairie de Bordeaux, ville hôte de la finale du 31 mars, et surtout, futur adversaire des Toulousains. Un nouveau derby de la Garonne est donc programmé, et se disputera au Stadium le mardi 12 ou le mercredi 13 décembre (date en cours de détermination).

 

Gradel prometteur, Imbula et Sanogo dans le dur… Les recrues passent au scanner

Nicolas Stival pour 20 minutes

 

Ligue1

Le TFC a engagé six joueurs cet été. Après douze journées de Ligue 1, soit près d’un tiers du championnat, le bilan n’est pas reluisant. On en exclura forcément Steven Fortes. Arrivé du Havre (L2) avec une blessure au genou, le défenseur central de 25 ans ne devrait pas rejouer avant janvier.

 

Combien valent les joueurs du TFC

Cyril Doumergue et Antoine Vergnaud pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Le Toulouse Football Club, 12e de Ligue 1, possède le 9e effectif le plus «bankable», selon le sérieux Observatoire du Football. Un seul joueur, Alban Lafont, dépasse les 10 M€ de valeur marchande.

Le Toulouse Football Club n'est pas encore au niveau du Barça, du Real, du PSG ou de Manchester City. ça, on le savait déjà. Mais les chiffres rendus publics par le sérieux Observatoire du football, organisme partenaire de la Fédération internationale de football (FIFA), donnent le vertige. Sur les cinq grands championnats européens (Angleterre, Espagne, Italie, Allemagne, France), le TFC n'apparaît qu'à la 68e place (sur 98) pour la valeur des joueurs de son effectif (84 M€). Le TFC est le 9e club français dans ce classement, derrière les quatre «gros» Paris, Monaco, Lyon et Marseille, mais aussi Bordeaux, Nice, Rennes et Nantes ; mais devant Lille, Saint-Étienne ou Montpellier. Un classement «flatteur», selon Raffaele Poli, responsable de l'Observatoire, en partie dû à une politique sportive basée sur la formation et la valorisation de ses jeunes joueurs.

Jimmy Durmaz .Un héros si discret

OLIVIER BOSSARD pour France Football

 

Ligue1

Le milieu international suédois fait presque plus causer pour sa personnalité que pour ses performances. Et pourtant...

 

Les Violets font grise mine

Sébastien Barrère pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

«On avait l'impression de voir les moins de 17 ans du TFC». À chaud, Pascal Dupraz a dressé un constat aussi sévère que lucide sur la prestation de ses hommes. Cette défaite (1-2), qui aurait pu être beaucoup plus lourde tant Nantes a dominé les débats, est néanmoins riche d'enseignements.

Ligne par ligne, voici les forces et, surtout, les faiblesses affichées par les Toulousains à la Beaujoire.

Fin de série pour les Violets

Sébastien Barrère pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Alors qu'ils n'avaient plus perdu à Nantes depuis 2005, les Toulousains se sont inclinés à la Beaujoire face à des Canaris qui leur étaient sans conteste supérieurs.

Les craintes de Pascal Dupraz étaient bel et bien fondées. En effet, la veille du match, interrogé sur la série d'invincibilité des Toulousains à Nantes, l'entraîneur des Violets rétorquait : «Ça ne me rassure pas car toutes les séries sont faites pour s'arrêter.»

Le TFC s'est donc incliné pour la première fois depuis 12 ans à la Beaujoire. Une défaite qui met également fin à une dynamique de cinq matches, toutes compétitions confondues, sans revers.

Le Rodéo résiste au TFC

Jean-Jacques Évrard pour La Dépêche du Midi

 

National3

Les nombreux spectateurs n'ont pas regretté le déplacement à la vue d'une rencontre plaisante, vive, engagée à laquelle il n'a manqué que des buts. Mais l'absence de justesse dans le dernier geste, ainsi que quelques excès de gourmandise ont été les éléments empêchant la réserve du TFC de concrétiser, notamment lors de sa domination en seconde période.

Le Rodéo a été solide, solidaire et a tenté de créer la surprise sur des contres où là aussi l'absence de précision dans la dernière passe a tout gâché. Après un premier acte équilibré, le TFC est revenu avec des intentions très offensives obligeant son hôte à commettre deux grosses fautes puis à subir une assez nette domination stérile grâce à une belle solidarité malgré l'expulsion de Camara.

Les Violets en terrain conquis ?

Sébastien Barrère pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

«Un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître…». Ou presque. À l'époque, Kelvin Amian (19 ans) ou Alban Lafont (18 ans) venaient de signer leur première licence et découvraient le monde du ballon rond. Il y a 12 ans, le TFC, alors entraîné par Erick Mombaerts, s'inclinait à Nantes (0-2, 17 septembre 2005).

Depuis ce revers, les Violets sont invaincus à la Beaujoire (3 victoires, 4 matches nuls, toutes compétitions confondues). «Ça ne me rassure pas, commente Pascal Dupraz, le coach haut-garonnais. Car les séries sont faîtes pour s'arrêter.»

Ranieri, ce génie du «bricolage»

Sébastien Barrère pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

De retour en France après une première expérience à Monaco, (2012-2014), Claudio Ranieri fait déjà l'unanimité à Nantes, surprenant 5e du championnat.

«The Tinkerman». Claudio Ranieri, le «bricoleur», n'a pas usurpé son surnom. À Chelsea, l'entraîneur italien avait été affublé de ce sobriquet par les médias locaux qui n'appréciaient guère sa propension à changer d'hommes et de système.

Issa Diop : « Quand on est l'aîné… »

EMERY TAISNE pour L'Equipe

 

Interview

Issa Diop, le défenseur toulousain (20 ans), revenu à la compétition fin août après une blessure au dos, nous explique comment son cadre familial l'a aidé à devenir un leader naturel au TFC.

 

 

Equipe de France : Wissam Ben Yedder (FC Séville), un dernier ballet pour impressionner

Mehdi Mahmoud pour France Football

 

FFF

On l'oublierait presque, preuve de sa nature discrète. Pourtant, à 27 ans, Wissam Ben Yedder empile les buts et confirme une première année réussie en Liga. Le deuxième meilleur buteur français sur ce début de saison n'affiche désormais qu'un seul objectif : celui de rejoindre la Russie. Malgré un statut d'éternel oublié.

 

Résultats 2017 / 2018

Calendrier

Classement Ligue 1 saison 2017 / 2018

Classement

Sources et partenaires du site

Partenaires

Effectif professionnel saison 2017 / 2018

Effectif

Transferts saison 2017 / 2018

Transferts

Statistiques championnat

Statistiques